STRESS et micronutriments de l'équilibre émotionnel

Vous n'avez que deux choix face au stress: fuir ou combattre !


Le « syndrome général d’adaptation » ou « syndrome de stress biologique » définit le stress comme une interaction entre une force et la résistance qui lui est opposée. Le stress met l’organisme en état d’éveil et de mobilisation, déclenchant une réaction d’alarme permettant la fuite, la lutte ou à défaut une action palliative (évitement de l’évènement stressant ou préparation à une situation stressante).

La réaction d’alarme se traduit par une sécrétion de neurotransmetteurs, Dopamine, Cortisol (hormone du stress), Adrénaline et par des modifications du métabolisme énergétique. Lorsqu’il dépasse les capacités d’adaptation de l’individu, le stress entraîne des déséquilibres neuroendocriniens responsables de troubles fonctionnels, métaboliques puis lésionnels. Les déséquilibres endocriniens touchent surtout les hormones thyroïdiennes.

Le stress est une situation de pression auquel l’organisme doit s’ajuster pour maintenir son équilibre interne ; cette adaptation est sous le contrôle de l’hypothalamus, qui va déclencher deux types de réponses :

  • Immédiate (stress aigu) avec libération d’adrénaline par la médullosurrénale et de noradrénaline par les ganglions orthosympathiques.
  • Différée (stress chronique) avec sécrétion de cortisol par la cortico-surrénale.

Au quotidien, ces réactions d’adaptation épuisent les réserves énergétiques de l’organisme (magnésium, vitamines B, oligo-éléments, protéines…), conduisant à une modification profonde de l’équilibre interne : c’est le Syndrome Général d’Adaptation, à l’origine de troubles hormonaux, immunitaires, nerveux…


Le Magnésium


Chez le sujet en manque de Magnésium, un stress aigu provoque une libération importante d’adrénaline par les glandes surrénales. L’adrénaline entraîne une contraction musculaire d’autant plus importante que le déficit en Magnésium est important.

Cette contraction s’accompagne d’un effet d’évacuation du Magnésium des cellules musculaires vers le plasma. Ensuite, le rein élimine cet excès plasmatique de Magnésium par les urines.

Cette perte de Magnésium accroît la vulnérabilité au stress. Après un stress aigu, un déficit en Magnésium sera ressenti comme une sensation d’épuisement, une fatigue chronique, une fatigabilité à l’effort ou un effet « coup de pompe ».

 Sous l’effet du stress, plus le taux de Magnésium est bas, plus la tension artérielle s’élève.

MAGNEZEN répond à un déficit en magnésium aux multiples conséquences.

VITAMINES B

Dans l’activation métabolique liée au stress, il y a surconsommation des des vitamines B co-facteurs des synthèses de neuromédiateurs :

La vitamine B1 est le co-facteur de la synthèse d’acétylcholine ;
La vitamine B3 est le co-facteur des synthèses d’Adrénaline, noradrénaline et Dopamine ;
Les vitamines B6 et B9 sont les co-facteurs des synthèses de GABA et de Sérotonine.

Les carences qui s’installent sont responsables de fatigue et de diminution du potentiel énergétique ce qui, comme pour le magnésium, favorise la chronicité du stress.

Une supplémentation adaptée en vitamine B permet de moduler la transmission de l’influx nerveux dans le sens d’une diminution des effets du stress et de relancer la dynamique cellulaire.

    VITAMINE B Complexe


TAURINE

La Taurine est un acide aminé régulateur de l’activité nerveuse (modulation de l’hyperexcitabilité cellulaire, stabilisant membranaire). Inhibitrice du système dopaminergique central, la Taurine favorise la régulation du sommeil, de la mémoire et de la prise alimentaire : c’est l’effet GABA-like.

La taurine agit en synergie avec le magnésium: elle améliore son incorporation cellulaire et sa fixation, pour une réduction de l’état de stress et une relaxation optimale.


    Compléments à découvrir: SUNZEN , MAGNEZEN



TYROSINE

Dérivée de la phénylalanine, la tyrosine est un acide aminé précurseur de la Dopamine et de la Noradrénaline, deux catécholamines qui favorise la bonne humeur, la libido et la mémoire. Lors de stress intense ou répété, la synthèse de catécholamines augmente considérablement, et épuise les réserves de tyrosine. Cela se traduit sur le plan physiologique par une hypoactivité, une baisse de tonus et de concentration.

    SENEREVE


OLIGO-ELEMENTS et Nutriments essentiels…


Lors des réactions d’adaptation, il y a une consommation excessive de minéraux et d’oligo-éléments importants impliqués dans la modulation de l’activité de certains neuro-transmetteurs, dans la transmission de l’influx nerveux et dans la protection contre le stress oxydatif.
Pour optimiser la gestion du stress, il est donc fondamental de conserver un pool d’oligoéléments disponibles, sous forme d’un apport alimentaire équilibré ou d’une supplémentation adaptée.


VITAL’G