Les pathologies d’ENCRASSAGE


« Je ne sais pas ce que j’ai mais je suis épuisé ! Le docteur m’a dit que c’était normal puisque mes examens biologiques n’ont rien révélés d’anormal, et je ne supporte pas les traitements, ni même les vitamines qu’il m‘a prescrit, et surtout je ne me sens pas mieux… »

L’asthénie, est le motif le plus courant de consultation.

Nous ne parlerons pas de fatigue chronique, signe annonciateur de pathologie grave ; nous allons juste évoquer une cause possible de fatigue en post prandiale précoce, c’est-à-dire juste après le repas, soit celui du petit déjeuner soit surtout celui de midi, obligeant parfois les gens à sauter ce repas crucial.

Aujourd’hui, quantité de polluants nous entourent, ils sont connus, répertoriés mais non détectables dans notre corps par les examens biologiques classiques. Ils sont admis et tolérés dans notre environnement selon un certain taux. Ces polluants attirent des parasites et des micro-organismes (en méditerranée il y a des algues à cause des phosphates) qui perturbent la flore intestinale de notre colon. Ce dysmicrobisme (mauvaises bactéries et mauvais champignons dans notre intestin) aggrave l’accumulation de toxines dans notre corps.


Le tube digestif est un tuyau mesurant 15 mètres de long, où il fait chaud (37°) et humide, et où stagnent des aliments peu ou pas digérés. Ainsi s’y accumulent trop souvent des déchets nuisibles pour l’organisme qui le possède. Ce filtre biologique, sensé filtrer les substances utiles au corps, est muni d’une membrane est très fragile (quelques microns) donc vulnérable et facilement érodée (intestin perméable).

Si la muqueuse intestinale devient poreuse en raison des multiples micro-organismes pathogènes qui l’agressent, le foie encaisse alors de plein fouet les toxines qui arrivent à passer et pour peu que l’on mange des substances non reconnues par les cellules (graisses saturés TRANS , huile de palme, protéines glyquées, dénaturées,UHT, Pasteurisation, sucres non assimilables…), le foie est dépassé dans sa capacité de détoxification.

Ceci se traduit alors par une fatigue juste après les repas, imposant une sieste qui traîne sans pour autant être réparatrice. En somme il y a empoisonnement/ intoxication et selon l’échelle de toxicité cela va de la fatigue passagère à l’épuisement total. On devrait être en forme après le repas et après le repos car ce sont des phases normales de réapprovisionnement et de réparation.


Pour remédier à cette situation, Il faut en outre éviter les polluants environnementaux, les polluants alimentaires, mais aussi aider son foie à détoxifier.


A retenir

Les polluants attirent les parasites de tous poils, ce qui aggrave la pollution de notre corps (les parasites nous prennent également les bonnes choses et nous larguent leur déchets (ammoniaque cause méconnue d’acidification), baissent notre système immunitaire déjà bien perturbé par un stress chronique et un dysmicrobisme (on n’a pas les bonnes bactéries pour nous défendre dans notre intestin).
L’amélioration de la fatigue se fera ressentir dès lors que l’on n’aura plus besoin d’aller faire la sieste, qui reste cependant une saine habitude par plaisir et non par contrainte.



Découvrez le PACK PROTECTION ET REGENERATION DIGESTIVE

AXELASE : le Chardon Marie a la propriété de détoxifier, et surtout de régénérer le foie. De nombreuses études ont montré l’ efficacité de son principe actif qui est la silymarine, produit utilisé en injectable pour sauver de l’intoxication à l’anamite phalloïde(champignon toxique ) et les intoxications au paracétamol (ingéré de façon massive après les lendemains de fête pour traiter la gueule de bois, alors que le foie a déjà été fragilisé par l’alcool et les excès alimentaires !). L’acide lipoïque permet à nos cellules de faire sortir les métaux lourds, et de les régénérer grâce son formidable pouvoir anti oxydant.
Le Sélénium est un activateur du gluthation qui est notre « éboueur cellulaire ».

Il faut compléter par CURCUMA qui possède aussi une grande activité détoxifiante ei anti-inflammatoire combiné au gingembre et à la pipérine qui possèdent en outre pour le colon des propriétés assainissantes anti levure, anti parasitaire et antiseptique.

La réparation de la paroi intestinale devenue hyper poreuse avec tous les irritants accumulés se fera avec la L-GLUTAMINE, qui devra être pris d’abord à dose modérée pour éviter « le syndrome du restaurant chinois », car la prise massive de glutamine pourra être converti par le corps en glutamate.


Fort de cela, si la fatigue persiste, elle pourra être due plutôt à des carences qu’à une pathologie d’encrassement.