LE ROLE CAPITAL DU FOIE


Le foie, premier centre de détoxification


Le foie est l’un des organes les plus vastes du corps humain. Il métabolisme les aliments que nous mangeons et les décompose en partie utiles tout en protégeant notre organisme des effets néfastes des composés toxiques.


Le système de détoxification du foie


Le sang est chargé de bactéries, d’endotoxines et de complexes antigènes/ anticorps ainsi que de différentes substances toxiques provenant des intestins. Un foie en bonne santé évacue pratiquement 100% des bactéries et toxines du sang avant qu’il ne rejoigne la circulation générale.

  • Le foie décompose les produits chimiques indésirables par voie enzymatique. Le processus de détoxification du foie permet de neutraliser les composés chimiques indésirables, comme les médicaments, les pesticides ou les entérotoxines provenant de l’intestin. Un des effets secondaires de cette phase de détoxification est la production de radicaux libres dangereusement oxydants qu’il est important d’éliminer.

  • Le foie synthétise et sécrète de la bile pour éliminer les toxines liposolubles et le cholestérol. Le foie fabrique chaque jour un peu plus d’un litre de bile qui transporte les substances toxiques pour qu’elles soient efficacement éliminées de l’organisme. Lorsque l’excrétion de bile est inhibée, les toxines stagnent plus longtemps dans le foie avec de effets néfastes.


La chélation


La chélation des métaux lourds vient compléter les mécanismes de détoxification. Elle consiste à utiliser une substance organique, ou agent chélateur, qui va se lier à des métaux lourds comme le plomb, le mercure, le cadmium… pour former un complexe stable, inactif, soluble et donc facilement éliminé par les voies naturelles.



AXELASE© soutient la fonction de détoxification du foie.

Lorsque le foie est submergé ou ne parvient plus à faire efficacement son travail, les toxines s’accumulent dans l’organisme, endommagent ses fonctions, favorisant ainsi l’apparition de problèmes chroniques de santé. Certaines substances peuvent ainsi être responsables, au niveau du foie, d’une stéatose, d’une nécrose, d’une cirrhose ou de néoplasmes. C’est notamment le cas des aflatoxines.