Poids idéal : comment le sport réduit la masse grasse ?

L'effort physique intense et bref, plus que l’endurance, crée une augmentation de la testostérone bio-disponible en circulation par une libération des réserves dans le système vasculaire des gonades.

Les  études  menées sur les effets de fortes doses de testostérone  montrent un assèchement de la masse musculaire et une diminution de la masse grasse associée à la dose de testostérone (dose-dépendant). Une forte dose de testostérone diminue ainsi la quantité de graisses dans les muscles, tout en augmentant leur teneur en protéines.

La testostérone a une incidence sur le nombre de cellules qui se développent en cellules graisseuses de stockage, car elle favorise la différenciation cellulaire vers les cellules musculaires. La testostérone stimule également la production d’hormone de croissance, qui elle-même accroît la sensibilité des adipocytes à la lipolyse.

Perdre du poids et faire de l’exercice aide à augmenter le niveau de testostérone et un bon niveau de testostérone bio-disponible aide à perdre du poids.

feuille

Plus de tissu adipeux = moins de testostérone bio-disponible

A partir de 40 ans, l’enzyme aromatase est l’un des principaux responsables des modifications de la silhouette chez les hommes comme chez les femmes. La testostérone peut se convertir facilement en œstrogène ou plus précisément en œstradiol qui est une forme d’œstrogène due à l’action d’une enzyme nommée « aromatase ». Cette enzyme est présente dans le foie, les muscles et surtout le tissu adipeux, ce qui signifie que plus un sujet est gras, plus il transforme sa testostérone en œstrogène. Les œstrogènes sont responsables d’une prise de poids et le cercle pervers commence dès lors à s’instaurer.

Le cercle vertueux

Plus la masse musculaire d’un individu est développée, plus son organisme brûle de l’énergie.

La prise d’un repas hypercalorique n’aura donc pas le même effet selon que vous êtes peu ou pas musclé. On dit couramment que « les morts sont raides ». Physiologiquement, le muscle consomme de l’énergie (ATP) pour se maintenir décontracté au  repos. C’est pourquoi un état de fatigue ou d’épuisement peut entraîner des tensions musculaires importantes.

Une masse musculaire développée accroît le métabolisme basal et permet en conséquent de brûler plus d’énergie même au repos.

régénération musculaireRetrouver son poids idéal : EFFIMINCE + TONGKAT ALI Musculation

Copyright DYOPHASIS © 2016