Algue Klamath

Publié par: XAVIER HERAMBOURG Dans: Actualités Sur: mercredi, décembre 28, 2016 Commentaire: 0 Frapper: 688

L'algue Klamath : algue riche de 123 minéraux et nutriments

Connaissez-vous le Klamath ? L’algue qui détrône la Spiruline !

« Fleur de vie invisible de l’eau », trésor du lac Klamath (USA), l’Aphanizomenon Flos Aquae ou AFA, est le premier organisme apparu sur terre dans la « soupe primitive » il y a 3,5 milliards d’années. Cette algue bleue-verte, de la famille des cyanobactéries, possède les caractérisques des 3 règnes :
- elle est adaptable et peut échanger de l’information génétique comme les bactéries ;
- elle utilise la photosynthèse pour se nourrir comme les plantes et les autres algues ;
- elle possède une membrane plasmatique digestible composée de peptidoglycanes et d’amidon, comme le règne animal.

Il existe des milliers de variétés de cyanobactéries, presque toutes toxiques, se développant dans de nombreux lacs et réservoirs d’eau douce du monde entier, mais seules quelques unes sont réputées comestibles, comme l’algue Klamath, arrivée à la célébrité grâce à l’environnement exceptionnel qui a présidé à sa naissance : le Lac Klamath.
Lac d’altitude situé à 1200 mètres au milieu d’anciennes chaînes de montagnes volcaniques, son écosystème est unique. Très ensoleillé et alimenté par de nombreuses sources d’eau filtrée par le sol volcanique, le fond du lac recèle de sédiments riches en substances nutritives. Ces conditions géologiques naturelles exceptionnelles favorisent la prolifération de l’AFA Klamath dans un milieu sain et non pollué (certification bio en Orégon). Elle fait l’objet d’un brevet sous le nom « Aphanizomenon flos-aquae » qui garantit son origine, sa pureté et son absence de toxicité.

L’AFA Klamath présente une qualité sanitaire garantie
- la capacité des algues du genre Aphanizomenon à produire des neurotoxines a été génétiquement identifiée et exclut totalement la variété spécifique D’AFA qui se développe dans le lac Klamath.
- Le contenu infinitésimal en microcystines (cyanotoxines) de l’algue Klamath est tout à fait similaire à celui d’autres micro-algues comme la Chlorella ou la Spiruline : inférieur à 1ppm (partie par million)

L’algue Klamath ressemble à sa cousine la Spiruline, qui est aussi une cyanobactérie, par la richesse de ses composants. Elle s’en distingue cependant par la présence de phyto-nutriments biologiquement actifs : la phényléthylamine (molécule de l’amour et de la joie), ainsi que des polysaccharides actifs sur le système immunitaire et les cellules souches adultes, que l’on ne retrouve pas dans la spiruline.
La supériorité qualitative de l’algue Klamath dans l’apport de certains nutriments (Glutamine, Omega 3, oligoéléments rares comme le vanadium et le germanium) et ses principes actifs spécifiques font d’elle une algue à usage THERAPEUTIQUE , alors que la spiruline sera d’avantage d’un usage NUTRITIF.

Plus d'infos en suivant de lien :

algue klamath

In Same Category

Related by Tags

Commentaires

Laissez votre commentaire